SOLARO Site officiel de la commune

Histoire de la commune

la-stele-2

Le territoire de la Commune de Solaro occupe l’extrémité méridionale de l’actuel arrondissement de Corte. Il est limité au Nord et au Sud par les fleuves Travo et Solenzara et s’étend d’Est en Ouest de la mer Tyrrhénienne aux massifs de Bavella. Les vestiges préhistoriques retrouvés sur le site de l’Ordinaccio attestent d’une présence humaine datant de l’Age de Fer. Y ont été retrouvés mobilier varié, pendeloques, bracelets, éléments de parures, ainsi que la remarquable “fibule de l’Ordinaccio”. A la fin du XVIème siècle, la région de Solaro n’est pas épargnée par les guerres de Sampieru. Tous les villages du littoral sont pillés, saccagés. Les populations se réfugient dans l’intérieur des terres.  Le  village doit son véritable nom “Solaggio” à son exposition à l’Est qui lui procure un ensoleillement très important. “Solaro” apparaît pour la première fois dans les registres paroissiaux en 1785 sous la plume de l’évêque d’Aléria à l’occasion de sa tournée pastorale. Le roi Théodore y passa et y effectua un court séjour en septembre 1736. Une épidémie de peste décima la population de Solaro en 1797. En 1846, Solaro compte 562 habitants répartis sur 18 petits hameaux et lieux-dits. A la fin de la seconde guerre mondiale, les sous-marins alliés, avec le sous marin Casabianca, débarquèrent des armes destinées à la résistance dans le Fium’orbu et l’Alta Rocca. Une stèle à la mémoire de ces sous-marins est érigée sur la plage de la Marine de Solaro.

FACEBOOK

Neuwsletter